Vous n’avez pas d’idée à pitcher au Startup Weekend ?

by

Article original : http://i-love-startups.com/2012/02/5-techniques-pour-trouver-une-idee-dentreprise

Le Startup Weekend approche à grands pas et vous cherchez toujours une idée géniale à présenter ?

Pas de soucis, voici quelques techniques de i-love-startups.com  ! :-)

 

Technique n°1 : Identifiez un concept à succès, puis adaptez-le à une nouvelle clientèle ou un nouveau secteur.

Exemples :

  • Linkedin pour les professionnels du digital, ça donne   Digikaa
  • Linkedin pour les jeunes diplômés, ça donne    Yupeek.
  • Facebook pour les enfants, ça donne    Wilby.
  • Facebook pour les passionnés de pêche, ça donne    Aqua.
  • Facebook pour les animaux de companie, ça donne    Yummypets.
  • Firefox pour les enfants, ça donne    Potati.
  • Groupon pour les jeunes femmes urbaines, ça donne    Dealissime, revendu près de 3 millions d’euros à Living social en même pas 1 an et demi.

Bref, identifiez les gros succès le plus tôt possible et déclinez les en fonction de vos goûts et de ce que vous savez faire !

Technique n° 2 : Identifiez une tendance actuelle, puis adaptez-la avec un ancien business modèle.

Tendances ? En voici ! crowdsourcing, crowdfunding, gamification, C2C, mobilité, géolocalisation, achat groupé, etc.

Exemple 1 :

La presse traditionnelle croisée avec du crowdsourcing
ça donne Rue89 le site d’info participatif, qui regroupe plus de 2 millions de visiteurs uniques par mois.
Ça donne aussi Blottr, le site d’infos participatif, qui pousse la participation encore plus loin.
Ça donne aussi paperblog, la plateforme d’infos/blogs, qui compte plusieurs millions de visites par mois.

Exemple 2 :

NB : Pour les novices, C2C = « Consumer to Consumer » en anglais , c’est le principe de créer des plateformes internet pour faciliter la mise en relation entre les gens.
Le C2C appliqué à l’hôtellerie, ça donne Airbnb : en quasiment 3 ans et demis, la startup est passé de 0 à 1 milliard de dollars !

Bref, lisez des blogs, des magazines, et surveillez les nouvelles tendances. Ensuite, cherchez des SECTEURS dans lesquels les nouvelles tendances ne sont PAS ENCORE appliquées… plusieurs millions seront peut-être à la clé.

Technique n°3 : Changer le mode de contact avec la clientèle

Contact ? En voici  : téléphone, internet, mail, rencontre physique, courrier, internet mobile, etc.

Par exemple, prenez un secteur traditionnel, comme les cours d’anglais en entreprise. C’est un marché énorme ou les formations se font soit avec un prof qui se déplace, soit par téléphone, soit en allant prendre des cours dans un institut.
 Bref, c’est cher, ça prend du temps et le travail n’est pas toujours régulier. Gymglish à donc eu la bonne idée d’introduire un nouveau mode de cours : chaque jour vous recevez un petit exercice et une petite leçon par email.
Free a fait la même chose et a connu le succès qu’on connait : dès le début Free a fait le pari d’avoir un mode de relation quasi-unique avec ses clients : l’envoi postal des Free box… alors que les concurrents devaient continuer à gérer un réseaux d’agence coûteux. Idem pour Sarenza et Spartoo dans le monde de la chaussure !

Bref, cherchez les secteurs où certains modes de contacts ne sont pas encore pleinement utilisés !

Technique n°4 : Trouvez une idée d’entreprise grâce à vos frustrations

Exemples :

– « je veux collecter de l’argent pour un cadeau au boulot; mais c’est pas pratique, il faut avoir la monnaie, garder l’argent sur soi, les donateurs doivent trouver l’enveloppe… »

– « chaque fois que j’ai une idée, je la note sur un bout de papier… et puis je perds les bouts de papier. »

– « c’est toujours le bordel dans mon sac à main, j’y retrouve jamais rien. Et le pire c’est quand je change de sac ».

Plus d’exemples de frustrations ici

 

Alors? Vous n’avez plus aucune excuse pour ne pas proposer une idée géniale au Startup Weekend ! 😀